Intervention sur une église (Gironde)

Contexte

Cet édifice classé monument historique a été construit au XIIe siècle puis agrandi d'un clocher carré et d'un presbytère vers la fin du XVIe siècle. 

L'ouvrage a été édifié en pierres hourdées au mortier d'une épaisseur de 50 cm. Nous notons la présence de tirants métalliques, dans la zone sinistrée marquant déjà un tassement historique. Dans la zone traitée, le mur est encastré à 1,80 m de profondeur. 

Problématique

Les désordres se situaient dans la zone Nord-Ouest de l'église. 

Les tassements géologiques entrainaient une importante déformation de la structure. Des fissures biaises et verticales ont été observées, dues à l'affaissement des fondations. 

Des circulations d'eau provenant des évacuations des eaux pluviales sont aussi responsables des désordres. Notons aussi un effet possible de dessiccation en rapport avec une ou plusieurs périodes de secheresse. 

 

Solution 

► La solution Deep Injection® a été appliquée avec un traitement de 11 ml sous fondation sur l'angle Nord-Ouest. Les injections ont été faites jusqu'à une profondeur de 5 m (injections en biseau sous forme de redans). 

Un mouvement de 3 à 4 mm a été mesuré sur les capteurs lors des phases d'injections. L'opération menée par URETEK® a été  un succès. 

LES + URETEK

Un intervention peu invasive, particulièrement adaptée aux monuments historiques. 

Nos solutions

Les avantages

  • Intervention directe au travers de la fondation sans endommager la structure
  • Procédé économique et peu invasif contrairement aux méthodes traditionnelles
  • Pas de déménagement des occupants ou de matériels
  • Aucune vibration, excavation ou démolition
  • Pas d’excavations, ni ouvrages de soutènement
  • Rapidité et efficacité immédiate
  • Traitement efficace contre les fissures et affaissements
En savoir davantage

16 références