Sécurisation d'un passage souterrain

Problématique

Victime d’infiltrations d’eau, ce passage routier souterrain constitué par 2 caissons en béton armé se trouve en-dessous des lignes ferroviaires reliant Rovigo à Vérone et Rovigo à Chioggia.

Les éléments structuraux des caissons et des rampes de liaison ont été déconnectés les uns des autres. Aux points de jonction entre ces ouvrages, des tuyaux de drainage spéciaux pour la captation des eaux souterraines ont été positionnés dans l’épaisseur de la surface de la route.

Malheureusement, ces tuyaux étaient fréquemment obstrués par les matériaux solides transportés par l’eau qui émergeait sur la surface de la route. Avec le temps, les eaux stagnantes sur la chaussée ont provoqué la rupture de la couche bitumineuse rendant la circulation routière dangeureuse sur cette section.

 

Solution

L’intervention a été réalisée à l’aide de la technique brevetée URETEK Water Barrier®. Tout d’abord, des trous ont été percés sur les dalles situées en amont et en aval des joints horizontaux ainsi que sur les murs avant d’injecter une résine expansive spécifique dans le sol sous dalles et celui présent à l‘arrière des parois verticales.

De cette manière, les zones traitées ont été imperméabilisées en réduisant la contre-pression de la nappe phréatique sur les joints des dalles adjacentes et sur les joints des tentures murales. Comprise entre 90 et 95 %, cette réduction de la pression des eaux souterraines à l’arrière des dalles et des murs a permis la réalisation du second traitement. Ce dernier avait pour but de sceller la porosité du béton et de combler les discontinuités résiduelles entre les différents corps grâce à un gel saturant obturant tout passage pour l’eau.

 

Images du chantier

Nos solutions

Les avantages

  • Traitement rapide : 30 m² traités par jour.
  • Travaux non invasifs : aucune démolition, ni excavation,
  • Peu de nuisances : pas de déménagement, pas de poussière
  • Efficace immédiatement : les résultats sont visibles en temps réel
  • Solution économique : aucun frais annexe à prévoir (démolition, rénovation…)
En savoir davantage

18 références