Comblement d’une cavité souterraine d’un bâtiment scolaire (Marne)

Contexte 

Le groupe scolaire Jean de La Fontaine à Chalons-en-Champagne est composé de plusieurs bâtiments, qui ont été édificiés au fil des années suivant les besoins de l'école. 

 

Problématique 

Une extensions construites sur vide sanitaire présente des problèmes de corrosion au niveau des poutrelles du plancher, remettant en cause la solidité de la dalle du RDC. Ce bâtiment fait environ 152 m2 et le vide sanitaire à une hauteur comprise entre 0,80 et 1,20 m. 

Le maître d'ouvrage ne peut pas se permettre de détruire le plancher et d'en refaire un nouveau sous peine de fermer l'école pendant plusieurs semaines. 

 

Solution 

Nous avons donc décidé de mettre en œuvre la solution Cavity Filling® permettant ainsi de conserver la dalle actuelle du RDC.

► Nous avons créé un maillage avec des tubes d'injection directement accrochés au plafond du vide sanitaire. Différentes ouvertures ont été faites de part et d'autre du bâtiment permettant l'acheminement des tubes à des points précis pour garantir le remplissage homogène du vide sanitaire

Un mur a été créé dans le vide sanitaire à la jonction du bâtiment principal, permettant ainsi le confinement des billes d'argile. Après le soufflage, les ouvertures ont été condamnés pour effectuer les injections et la mise en compression du vide sanitaire. L'opération a été un succès, la dalle du RDC a retrouvé sa portance avec une sécurité optimum, en un minimum de temps. Les travaux se sont déroulés pendant les vacances de Toussaint. 

LES + URETEK

Une intervention rapide évitant la fermeture de l'école pendant plusieurs semmaines. 

Nos solutions

Les avantages

  • Clavage parfait grâce aux caractéristiques fortement expansives de la résine.
  • Aucun retrait au niveau du clavage.
  • Mise en sécurité très rapide des zones à risque.
  • Les billes d’argile sont propulsées et injectées à sec afin qu’il n’y ait pas d’injection d’eau dans la cavité pendant les travaux.
  • Possibilité de n’injecter la résine que dans la partie supérieure de la cavité. Cette caractéristique permet d’une part, de ne pas modifier les circulations d’eau dans la cavité et d’autre part, de réduire les coûts d’intervention sur la quantité de résine formant la matrice du comblement.
  • Possibilité d’excaver ou de forer l’amalgame résine/billes d’argile avec des moyens classiques.
En savoir davantage

15 références