Stabilisation d’une maison mitoyenne reprise antérieurement par micropieux (Nord)

Contexte

Cette maison des années 1900 se situe à Roubaix. Elle est mitoyenne des deux cotés et a été construite sur un sol argileux.

L'édifice est sur un sous-sol complet semi-encastré. Les fondations ont un encastrement de 50 cm soit à une profondeur de 2,10 m par rapport à la voirie. 

 

 

Problématique

Un tassement différenciel des fondations avait fait apparaître des fissures verticales et en escalier dans les murs porteurs. Les fissurations semblaient montrer une "fracture" de la maison entre les façades avant et arrière. 

En 2000, une reprise en sous œuvre avait déja été faite avec des micropieux et longrines sous toute la maison. Deux ans après, les fissures sont réapparues. Après expertise, il a été constaté un défaut d'ancrage entre  les longrines et les micropieux. 

 

Solution

▶ Un traitement avec la solution Deep Injections® a été préconisé. Les injections ont été réalisées sous toutes les fondations de l'habitation soit 96 ml, jusqu'à une profondeur de 3,50 m environ par rapport à la dalle du sous-sol. 

▶ L'injection URETEK® a duré 6,5 jours au lieu des plusieurs mois requis pour les techniques plus traditionnelles telles que le béton. Cette intervention de la dernière chance a permis de stabiliser la maison. 

LES + URETEK

Proposer une intervention rapide et peu traumatisante pour le client. 

Nos solutions

Les avantages

  • Intervention directe au travers de la fondation sans endommager la structure
  • Procédé économique et peu invasif contrairement aux méthodes traditionnelles
  • Pas de déménagement des occupants ou de matériels
  • Aucune vibration, excavation ou démolition
  • Pas d’excavations, ni ouvrages de soutènement
  • Rapidité et efficacité immédiate
  • Traitement efficace contre les fissures et affaissements
En savoir davantage

18 références